assurance gite, Quelle assurance pour la location d’un gite ?

De nos jours, vous êtes devenu nombreux à chercher des logements pour passer d’agréables vacances économiques en famille et entre amis.

Cependant, n’importe quelle location de logement privée est soumise à une obligation d’assurance tant pour le propriétaire que pour le locataire. Ainsi, ce dernier et le bailleur seront protégés des différentes catastrophes financières.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les bailleurs (propriétaires non-occupant) doivent assurer tout d’abord le logement. Dans ce cas, le locataire est obligé de souscrire à une assurance habitation. Donc, si vous souhaitez louer une gîte ou vous en êtes propriétaire, les informations suivantes vous seront certainement utiles.

Comment assurer un gite ?

En principe, les propriétaires et les locataires ne sont pas obligés d’opter pour cette couverture. Par contre, cette mesure est fortement conseillée en cas de sinistre.

Alors, propriétaire ou locataire, souscrivez-vous à une assurance de votre choix afin de vous couvrir des différentes catastrophes naturelles et de tous autres dégâts. En voici donc des différents types :

Assurance du gîte pour les propriétaires

Pour le propriétaire, il est essentiel de se lier avec son assureur afin de garantir son activité mais aussi et surtout d’obtenir une assurance couvrant les risques liés à la location de son gîte.

En théorie, uniquement les assurances habitation souscrites par les locataires sont obligatoires pour les propriétaires d’un logement mis en location. Par ailleurs, d’autres assurances sont aussi nécessaires :

L’assurance du logement loué

Celle-ci concerne l’assurance du bien loué. Elle réunit différentes garanties comme :

  • Assurance incendie
  • Assurance Catastrophe naturelle
  • Assurances Vol, cambriolage et vandalisme
  • Assurance dégât des eaux
  • Assurance bris de glace
  • Responsabilité civile protégeant votre locataire des préjudices corporels ou matériels

L’assurance contre les loyers impayés

Cette assurance est aussi appelée Garantie des Loyers Impayés ou GLI. Comme son nom l’indique, elle a pour objectif de vous conserver contre les risques des loyers impayés. En général, elle ne coûte que 2 à 5% du revenu locatif annuel mais il est possible que ce prix varie selon les options de votre choix.

Par ailleurs, les salariés précaires (CDD et intermédiaires) ne peuvent pas bénéficier de celle-ci. En revanche, la garantie Visale est une autre possibilité de s’assurer contre ces risques. Cette option est non seulement ouverte à tous les jeunes de moins de 30 ans mais elle est aussi gratuite pour les deux parties (locataires et propriétaires).

Quelle assurance du gîte quand on loue (pour les locataires) ?

En général, l’assurance habitation garantit uniquement en cas de :

  • Dégât des eaux
  • Incendie
  • Explosion
  • Autres dégâts causés par le locataire

Ainsi, l’assurance habitation du locataire prendra directement en charge toutes sortes de dépenses et les propriétaires seront dédommagés.

D’autre part, les locataires peuvent souscrire une assurance correspondant à sa durée du séjour. Ainsi, deux options s’offrent à lui :

1. Assurance couverte villégiature, c’est quoi ?

Cette assurance fait partie des contrats Multirisques Habitations. Pour être garanti a minima en responsabilité civile locative notamment pour les explosions, les incendies ainsi que les autresdégâts des eaux. Elle est vraiment essentielle.

Par ailleurs, il est important de se rapprocher de son assureur pour en savoir un peu plus sur cette garantie Villégiature.

2. Assurance habitation temporaire

Cette assurance couvre les locataires pour les autres catastrophes comme le bris de vitre ou les dommages accidentels. Les assureurs la proposent souvent comme garantie complémentaire mais importante.

Comment souscrire à une assurance habitation ?

Alors pour pouvoir souscrire à une assurance habitation, le locataire a deux choix :

  • Se rendre directement à une agence d’assurance
  • Se rendre sur internet et faire une comparaison de devis

Dès que vous avez fait le choix de votre assureur, les informations suivantes à préparer :

  • Les biens et les objets que le locataire souhaite couvrir
  • La nature du logement
  • Le nombre de pièces
  • La surface de l’appartement

Ensuite, le détail des garanties et exclusions ainsi qu’un document contenant le montant de l’assurance habitation et le devis seront envoyés au locataire.

D’autres parts, certains assureurs proposent également d’autres contrats afin de couvrir le locataire aux différentes situations, mais uniquement la responsabilité civile est obligatoire dans le cadre d’une souscription chez une assurance habitation. Dans ce cas, le locataire est libre d’accepter ou non ce contrat. En cas d’acceptation, il signe et envoie ce dernier à sa compagnie d’assurance.

Après, la compagnie remet au locataire une attestation d’assurance habitation et toutes les règles, les conditions particulières ou générales. Si tout cela est fait, le locataire peut être tranquille.

Assurance habitation pour location saisonnière, qui doit l’assurer ?

Une assurance habitation pour location saisonnière permet de vous couvrir non seulement des différents risques mais aussi des divers dégâts dans votre logement provoqués par les locataires.

Qu’il s’agisse de la casse de mobilier, des nuisances, des incendies ou bien des dégâts des eaux, cette assurance est le bon choix pour résoudre vos problèmes dans votre activité.

D’ailleurs, l’assurance location saisonnière peut être prise en charge par les deux :

  1. Le propriétaire
  2. Le locataire

Il existe ainsi 6 types de contrats dont 2 pour le locataire et 4 pour le bailleur :

  • Les assurances location saisonnière fait par le propriétaire (pour son propre compte) : Celles-là concernent le recours des locataires contre le propriétaire et la responsabilité spéciale villégiature
  • Les assurances location saisonnière fait par le propriétaire (pour le compte du locataire) : C’est la garantie pour le compte de qui il appartiendra mais aussi la garantie d’abandon de recours
  • Les assurances location saisonnière fait par le locataire : ces types de contrats rassemblent à la fois les assurances spécifiques et la garantie villégiature 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.